• Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
  • Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 56, le Jeu 25 Sep 2014 01:24
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Si tout se passe bien, ça devrait rouler .... oloff

Nous sommes le Jeu 14 Déc 2017 01:46


Mon Style:

Lyon s'accroche au Paris-SG

Ici, uniquement les news et articles de presse sur l'OL.
Sans commentaires

Lyon s'accroche au Paris-SG

Messagepar Bad_fab » Dim 23 Déc 2012 07:09

En battant Nice (3-0), l'OL n'est devancé qu'à la différence de buts par les Parisiens et, pour la première fois depuis 2000, conclut une année sur une victoire à Gerland.

Image

Un premier but en fin de première période (Lisandro à la 40e minute), un deuxième au début de la deuxième (Réveillère à la 56e), Lyon a fait dans l'efficacité pour dominer Nice (3-0) et reprendre sa marche en avant après deux matches à l'arrêt (contre Nancy 1-1 et à Paris 0-1). Sous les yeux d'Eric Abidal, les Lyonnais terminent l'année en beauté, eux qui n'avaient plus gagné une rencontre avant la trêve hivernale depuis 2008 (à Caen 1-0) et depuis 2000 à domicile. Lisandro a retrouvé le chemin des filets pour la première fois depuis le 18 novembre (contre Reims 3-0) et il peut dire un grand merci à Bafé Gomis. Alors qu'il avait sa 11e réalisation de la saison au bout du pied, le meilleur buteur lyonnais a fait preuve d'un grand altruisme : il a feinté la frappe et servi son capitaine qui n'a eu plus qu'à pousser dans la cage vide.

Jusque-là plutôt plaisante, intense et équilibrée, cette première période avait débouché sur une occasion nette de part et d'autre : un tir à bout portant de Cvitanich que Vercoutre a détourné d'une parade réflexe (13e) ; une incursion de Réveillère qui, en retombant, a frappé de l'extérieur et trouvé le poteau (34e). Très offensif, le latéral droit s'est chargé lui-même de doubler la mise. Au bout d'une longue chevauchée, il a résisté au retour de Bauthéac pour glisser le ballon sous le ventre d'Ospina. Les Niçois ont beau eu réclamer une position de hors jeu, le Lyonnais, lancé par Lisandro, était parti de son propre camp. Alors que son assistant avait levé son drapeau, M. Delerue l'a déjugé en laissant l'action se dérouler.

Fin de série pour Nice

Dans ce match, les hommes de Puel n'ont pas pu s'en remettre à Cvitanich, qui trouvait le moyen de frapper à côté sur un caviar de Bauthéac (71e). L'expulsion d'Ospina (74e) a ponctué leur soirée cauchemardesque. Déséquilibré dans la surface, Gomis ne s'est pas fait prier pour transformer le penalty (3-0). Gerland a pu alors chambrer en chantant des «Puel démission». Avant ce match, les Niçois avaient marqué au moins un but lors de leurs 16 derniers sorties de L1, égalant une série qui datait de 1975. Cette année-là, elle avait, déjà, été interrompue à Gerland (0-1).

Sylvain LARTAUD, à Lyon pour l'Equipe.fr
Avatar de l’utilisateur
Bad_fab
Administrateur du site
 
Messages: 9501
Inscription: Mar 29 Jan 2008 21:37

Retourner vers News et articles sur l'OL

cron